Toute une nuit de folie de sexe au tel avec Marla

cougar levrette sexe au tel

« Mon prénom Marla est celui que j’utilise pour du sexe au tel. » C’est ce qu’elle disait. Femme mature de quarante-trois ans, elle était animatrice de sexe au tel depuis longtemps. Environ quinze ans d’expérience au 0895 895 848 selon Marla et elle adorait cela. Non seulement c’était un travail comme les autres pour elle, mais ça lui permettait aussi de passer du bon temps. Car Marla aimait s’amuser et profiter des plaisirs de la vie. C’est ainsi qu’aujourd’hui elle accepte de raconter une de ses nuits sur sexe au tel.
Avant de commencer, elle explique que la plupart des hommes qui la contactent étaient bien plus jeunes qu’elle. Car Marla est une cougar. Et elle le précise bien sur son profil de sexe au tel avec quel genre de personne elle veut faire l’amour.

Le récit qu’elle nous raconte se passe avec un jeune homme de vingt-quatre ans. Que l’on nommera Ismaël. Un nom d’emprunt.
« Ismaël fait partie de ceux qui m’appellent souvent sur sexe au tel. Un habitué pourrait-on dire. Il a vu mes photos sexy sur mon profil et n’a pas hésité à me contacter. » raconte Marla. Effectivement la plupart du temps avant d’accepter les appels. Elle discute d’abord sur le chat pour connaître les limites de l’un et l’autre. Et surtout pour savoir ce que ses partenaires veulent ou désirent. Car leur faire plaisir est sa plus grande joie.

Sexe au tel pour réaliser ses fantasmes

« Cette nuit-là, Ismaël m’avait demandé une chose en particulier. Il adorait la baise hard. Et cette fois-ci, il me demanda si je pouvais porter une tenue de professeur. Car ça a toujours été son fantasme de s’envoyer en l’air avec l’une de son université. » Ça ne dérangeait pas du tout pour Marla de faire des choses comme ça. Effectivement, elle avait plein de tenues sexy dans ce genre. Cela lui permettait de réaliser la plupart des fantasmes des hommes. Et c’est pour ça justement que beaucoup d’entre eux la contactent.

Donc pour cette nuit-là, elle était en professeur sexy et perverse. Pour ça, juste un chignon bien haut, un trait d’eye-liner sur les yeux et du rouge à lèvre rouge. Une chemise sans rien à l’intérieur qui laissait voir sa belle poitrine. Ainsi qu’une mini-jupe droite avec un string rouge à l’intérieur.
Elle avait quelques photos qui la montraient dans cette tenue, sur lesquelles, elle était assise sur un bureau, jambes écartées. Ou allongée sur celui-ci dans une position très provocante. D’ailleurs, la plupart de ses photos, Marla les a envoyé à Ismaël. « J’envoies les photos de moi dans ces tenues afin qu’ils puissent voir ce qui les attendent en m’appelant. Mais surtout pour les exciter et les inciter à m’appeler un peu plus vite. Et c’est ce qui s’est passé. Dès qu’Ismaël a reçu mes photos, il me joignit rapidement sur mon numéro sexe au tel. »

La chaleur augmente !

Dès qu’elle décrocha, il lui dit : « Alors bébé prête à ce que te fasse grimper au rideau ». Ce qui ne laissa pas Marla indifférente. Elle avoua d’ailleurs qu’Ismaël était un de ses préférés. « Dès que j’entendis sa voix grave et dure, mon ventre se mit à bouillonner de plaisir. Je lui répondis que j’étais prête à l’accueillir. Il me dit directement qu’il voulait m’enlever ma chemise et prendre mes seins à pleines mains. Il y plongerait sa tête. Puis mettrai leur bout dans sa bouche… Pour les mordre et les lécher ! » Entendre des choses comme ça l’excitait toujours même si elle l’entendait souvent

Elle continua. « Juste en l’entendant je mouillais ma culotte. Puis je lui répondis d’une voix sexy et sensuelle que mon corps était à sa disposition avec sexe au tel. Il me dit d’enlever ma chemise. Ce que je fis. Il me dit qu’il aimait caresser mes seins. Je gémissais en lui disant de continuer tout en m’imaginant que qu’il me caressait. Ensuite il me dit qu’il voulait descendre sa main jusqu’à mon string et l’enlever. Je lui répondis, qu’il pouvait aller jusqu’à le déchirer s’il le désirait. Puis je remonterai ma jupe à vers mon ventre et j’écarterai mes jambes. Et il pourrait alors y glisse un doigt, puis deux et commencerait à faire un va-et-vient. Il me dit « Oh oui, continues bébé ». Et pendant qu’il ferait ça je prendrai sa queue entre mes mains. Je la tiendrai fermement et le branlerai comme jamais. » Elle expliqua qu’elle devait se donner à fond afin que son homme soit satisfait.

C’est l’expérience qui parle

Il ne suffisait pas de gémir. Il fallait inventer une histoire, donner un contexte et des rôles. Pour plus de plaisir. « Puis il me dit qu’il voulait que je le suce. Je répondis que je vais donc m’agenouiller devant toi. Je descendrai ton pantalon. Et puis je te prendrai dans ma bouche. Je passerai d’abord ma langue sur ton gland. Puis sur le corps de ton pénis. Et là je te prendrai tout entier dans ma bouche jusqu’au fond de ma gorge. Tout en faisant ça, je te caresserai les couilles. Pour décupler les sensations. Je l’entendis alors gémir et commencer à se masturber.

Il me dit alors qu’il voulait me prendre durement par le trou du cul. Cela m’excitait encore plus. Je me mettrais alors à quatre pattes devant toi. J’écarterai mes fesses pour que tu puisses me pénétrer profondément. Tout en disant ça moi-même je prenais un gode pour me l’enfoncer dans le cul ». Effectivement, expliqua Marla, j’avais différents jouets dans ce genre pour me satisfaire moi-même. Mais surtout je les utilise pour que mes plans baise sur sexe au tel se passe bien. Afin que les deux parties soient satisfaits.

Des envies de sexe au téléphone

« Tout en m’enfonçant le gode dans le cul je m’imaginais que c’était la queue de mon partenaire. Ismaël me dit qu’il allait d’abord y aller doucement. Je l’entendis gémir tout en disant cela. Moi aussi je commençais à sortir des petits cris de plaisir. Sans rien perdre de la discussion. Ma main quant à elle faisait un va-et-vient avec le gode dans mes fesses. On continuait à se parler, tout en gémissant. Puis le rythme devient plus rapide. Ma main augmentait sa vitesse. Le souffle de mon amant devenait de plus en plus court. Mon corps convulsa, puis trembla. Tandis que de l’autre côté du téléphone on entendait un cri rauque. On atteignait l’extase ensemble. »

Les deux amants avaient eu du plaisir ensemble. Et tandis qu’Ismaël raccrochait, Marla se préparait à recevoir son prochain appel. Et tous les soirs, elle reçoit différents appels de pleins d’hommes. Qui apportent chacun les fantasmes et les désirs que les autres femmes ne veulent pas réaliser. Alors que Marla elle, est très ouverte d’esprit pour tout essayer.

Téléphone lui
0895895848

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *