Etudiante au tél pour des dialogues de qualité, rapides et discrets

jeune étudiante nue gros seins

« Moi c’est Gabriella. j’ai 24 ans et suis étudiante et 1ère année de médecine. J’ai des origines italiennes et détrompe-toi je suis une rousse très chaude et latine ! Je te propose trois histoires coquines pour qu’on fasse connaissance et qu’on immortalise cet instant inoubliable. Contact moi directement sur le 0895 895 848. Bisous !

Jeune et jolie !

En écoutant ma mère derrière la porte de sa chambre se faire baiser par cet inconnu au téléphone rose, l’envie de me toucher me gagna aussi. A l’époque j’avais 17 ans et j’étais déjà bien foutue pour une fille de mon âge.
J’adorais aussi me faire mater par les mecs dans la rue, dans le bus, dans les supermarchés, partout. Lorsqu’un inconnu me dévisageait, je captais son regard sans pour autant sourire en me disant intérieurement : « Toi mon salaud je chevaucherais bien ta bite… ». Je me demandais souvent si mes pensées cochonnes pouvaient être communiquées à travers mes yeux, le plus souvent cette part animale en moi me disais que « Si ».
J’avais un petit copain à l’époque mais ce qui me donnais vraiment envie c’était de coucher avec des hommes plus vieux avec des idées et envies sexuelles nouvelles.
Tout porte à croire que l’attitude que j’adoptais me mènerait tôt ou tard à tomber entre les griffes d’un homme mature qui avait cerné l’étendue de mon potentiel, c’est homme c’est toi…

Dialogues au telrose 0895 895 848

Un plan à trois ?

Depuis le début de l’année universitaire je me sentais observée dans l’amphi, c’est en captant un regard fugace que je repérai une jeune femme blonde, le teint clair, jolie et aux yeux verts.
Elle détourna aussitôt la tête lorsque je démasquai son petit jeu. Étrangement, cette fille avait quelque chose de captivant, voire d’érotique. Le jeu des regards dura toute l’après-midi ce qui avait fini par nous rapprocher d’une certaine façon, sans avoir eu le moindre contact verbal.
Un frisson de plaisir envahit mon bas ventre soudainement ! Je décidai alors d’aller lui parler à la pause, le temps de me lever elle avait déjà quitté le cours de biologie. Je la suivi avec empressement en sortant à mon tour, au loin, j’aperçue sa silhouette fine rentrer dans un bâtiment dont j’ignorais l’existence. Je montais les escaliers rapidement jusqu’au premier étage où j’entendis une porte coupe-feu se fermer, suivie d’une autre porte au claquement plus léger. L’immeuble semblait vide et très peu éclairé. Je décidai alors d’entrer dans cette pièce…

Dialogues au telrose 0895 895 848

Soirée de luxure !

Pour cette dernière année d’études j’ai décidée de m’éclater et si possible avec toi. Depuis quelques temps déjà je suis en proie à des pulsions sexuelles enivrantes qui rythment mes nuits et mes journées.
J’ai envie de sexe constamment et ce soir je suis de sortie avec Astrid. Je vais annuler, inventer une fausse excuse et rester chez moi car j’ai vraiment envie de baiser au télrose ce soir. Je réponds toujours à un appel coquin et je compte bien continuer.
La soirée débute par un premier coup de téléphone sur mon iPhone, je réponds et me voilà immerguée avec un inconnu qui me parle comme une chienne.
Pour accompagner ses fantasmes je sors mon vibromasseur et je commence à me tâter le clitoris.
La température monte vite et l’inconnu veux maintenant me pénétrer. Sa voix et mon gode ne font plus qu’un ! Au rythme de ses va-et-viens par téléphone, il s’enfonce lentement en me déchirant…c’est dur et profond, j’adore…Nous allons de plus en plus vite et mes mots ont laissé place à des cris de plaisir…

Dialogues au telrose 0895 895 848

 

Téléphone lui
0895895848

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *